Thomas Fersen (REPORT DU 06/02/21)

Chanson Française - FR

Nouvelles modalités d’accueil !
> Concerts debout (respectant une limite de 75% de la jauge de la salle.)
> Entrée sur présentation du Pass Sanitaire
> Port du masque obligatoire
> Bar ouvert et possibilité de consommer debout
Pour plus d’informations, rendez-vous sur cette page
En raison de la situation sanitaire actuelle, le concert de Thomas Fersen, initialement prévu le 6 février 2021, est reporté au samedi 15 janvier 2022.

Le concert ne se déroulera plus en placement assis mais debout.

Plusieurs choix s’offrent à vous concernant vos billets :
- Vous pouvez les conserver, ils resteront valables pour le samedi 15 janvier 2022.
- Vous pouvez également préférer un remboursement :

Les demandes de remboursement des billets achetés sur la billetterie en ligne de La Carène se font maintenant directement depuis la billetterie en ligne. Voici le lien vers le formulaire de demande de remboursement

Si vous avez acheté votre billet auprès d’un autre point de vente, nous vous invitons à vous rapprocher d’eux.
Si vous savez déjà que vous ne pourrez pas assister à la nouvelle date, merci d’effectuer votre demande de remboursement au plus vite afin que nous puissions nous organiser au mieux.

Merci de votre compréhension et à bientôt à La Carène !

Conteur et mélodiste, en 30 ans de carrière, Thomas Fersen a pris le temps de bâtir une oeuvre originale et personnelle qui occupe une place à part dans la chanson française.

Au cours de ces cinq dernières années, il a multiplié les expériences scéniques, se
produisant avec un quintette à cordes ou collaborant avec Rolland Auzet pour une
version poétique et inattendue de l’Histoire du soldat. Il s’est aussi produit avec plusieurs « seul en scène » jubilatoires, ponctués de monologues en vers de son cru, entre conte et fable, farce et poème.

Thomas Fersen poursuit son aventure scénique en renouant avec sa troupe de
musiciens, dans une formule musicale commune au nouvel album et au nouveau
spectacle.
Le rejoignent Pierre Sangrà (Saz, guitare, banjo), Alejandro Barcelona (accordéon),
Lionel Gaget (Synthétiseur Moog, Clavinet) et Rémy Kaprielan (Batterie).

Assemblage de monologues en vers, de chansons du nouvel album et de son répertoire plus ancien, sans que s’interrompe le fil du récit, à savoir celui d’un farfelu
se retournant sur sa longue carrière et ses frasques passées de chaud lapin, son
goût du déguisement portant tout naturellement Thomas Fersen à en enfiler la
peau.

« En me léchant l’oreille, un chat me donna
Le pouvoir de comprendre le parler des chats,
J’adoptais leur petit jeu et leurs étranges coutumes,
Je léchais mes richelieus et mon costume »

« Ma conception de la scénographie me porte à affiner ma relation avec la salle, à refuser tout ce qui contraint le jeu, à rejeter l’image figée au profit de l’image vivante, incarnée, créée dans l’instant par le mot, le silence, le geste, dans la tentative de montrer l’invisible au coeur de l’espace théâtral. » Thomas Fersen

En Savoir +

Facebook de Thomas Fersen
Site de Thomas Fersen