Concert

TIKEN JAH FAKOLY (REPORT DU 03/12/20)

Reggae - CI

En raison des consignes sanitaires imposées par la situation actuelle, le concert de Tiken Jah Fakoly ne pourra pas avoir lieu dans la Grande Carène le 3 décembre 2020, le concert est donc reporté au jeudi 20 mai 2021.

Deux choix s’offrent à vous concernant vos billets :
- Vous pouvez les conserver, ils resteront valables pour le jeudi 20 mai 2021.
- Vous pouvez également préférer un remboursement :

Les demandes de remboursements des billets achetés à La Carène ou sur la billetterie en ligne de La Carène se font maintenant directement depuis la billetterie en ligne. Voici le lien du formulaire de demande de remboursement : https://labilletterie.lacarene.fr/demande_remboursement/159

Si vous avez acheté vos billets chez Dialogues Musiques, le remboursement se fera directement au magasin.

Merci de bien vouloir effectuer votre demande de remboursement avant le 1er décembre 2020. Passé cette date, nous ne pourrons plus effectuer de remboursements pour ce concert.

Merci de votre compréhension !

Vingt-cinq ans de carrière, un quart de siècle de musique, d’engagements, de triomphes, de coups durs aussi. Depuis Mangercratie, son premier album en 1997, il n’est guère de fronts sur lesquels le chanteur ivoirien ne se soit engagé corps et âme, comme l’attestent les titres de ses albums. Véritable étendard d’une jeunesse africaine dont il porte haut la soif de liberté et de changement, le héros du reggae moderne est aussi le haut-parleur de tout un continent. Avec Le Monde est chaud, son dixième album studio enregistré à Abidjan, au coeur du quartier populaire de Yopougon, Tiken endosse la tunique de l’éco-guerrier. Il évoque cette actualité on ne peut plus brûlante du réchauffement climatique, à la fois ultime supplice infligé aux populations du Sud et injustice suprême dont découlent sécheresses, inondations, famines, guerres et migrations. Le charismatique rasta viendra enflammer la Grande Carène avec ses riddims plein de groove et ses textes inspirants et inspirés. Be there !

Originaire de Côte d’Ivoire, tombé dans la musique dès son jeune âge, Tiken Jah Fakoly a conquis son pays natal avant de se lancer dans une carrière internationale qui l’a conduit à collaborer avec les plus grands (Sly Dunbar et Robbie Shakespeare, Zebda, Steel Pulse, Bernard Lavilliers, Akon...). En l’espace de dix albums, il a édifié une œuvre sauvage, indomptable, un subtil mélange d’arrogance et de musique émaillée de déclarations fracassantes sur la politique internationale. Menacé, contraint à l’exil au Mali voisin pour avoir parlé trop haut, l’Ivoirien est un artiste engagé, sur scène comme sur le terrain, alliant dans l’écrin luxueux de son reggae international la lutte et l’espérance, le combat et la fête. Auréolée d’un espoir immense pour les générations futures, la caravane Fakoly défriche en musique un monde meilleur.

Si Tiken Jah Fakoly est engagé sur de nombreux fronts tel que la lutte contre la corruption, l’altermondialisme, la lutte contre l’excision, il milite aussi pour l’agriculture et contre l’exode rural sur le continent africain.
Il participe notamment à une mission avec Action Contre le Faim au Burkina Faso, ou encore travaille avec de nombreuses associations comme ONE, Amnesty International, SOS Racisme…
Depuis 2004, l’artiste est particulièrement engagé dans son propre projet intitulé « Un concert, Une école ! » qui lui a permis de construire 6 écoles dans différents pays d’Afrique de l’Ouest. L’idée est simple : organiser des concerts avec des partenaires institutionnels (ville, département, région…) permettant la mise à disposition d’une salle de spectacle, impliquer tous les acteurs - en particulier les musiciens et techniciens qui se produisent de façon bénévole -, activer les réseaux associatifs locaux, et utiliser la recette pour la construction d’une école.

En Savoir +

Le site de Tiken Jah Fakoly
La page FB