Concert

LAMBCHOP

+ LIEV

Country alternative - EU / FR

**LAMBCHOP

Le groupe de Nashville connu pour sa country élégante est revenu fin 2016 avec un nouvel album FLOTUS. Geste de réconciliation entre deux mondes a priori opposés, la country de l’Amérique rouge (républicaine) et le hip-hop de l’Amérique bleue (démocrate), FLOTUS est un bel album violet. Inspiré par le travail des artistes hip hop de Chicago qu’il a côtoyé dans les années 80, Kurt Wagner continue néanmoins d’exceller dans l’art de proposer des mélodies poignantes et des ballades mélancoliques sans âge.

Evoluant sur la scène musicale depuis les années 90, Lambchop a souvent essayé d’apporter une touche originale à sa musique tout en se promenant dans des genres aussi notoires que la country, mais aussi la folk, le blues ou le jazz, s’octroyant même quelque velléité pop.
En 2012, Lambchop avait offert l’un de ses plus grands crus avec Mr M. En septembre 2015, Kurt Wagner et deux autres membres du groupe Lambchop s’offrent une parenthèse électronique sous le nom HeCTA. Un virage musical réussi mais bien loin de la country alternative et orchestrale de leur album Mr M. Le groupe continue sur cette voie électro sur son nouvel album FLOTUS, pour « For Love Often Turns Us Still ».

Leur page FB
Leur site internet

**LIEV

On n’est, paraît-il, pas sérieux quand on a 17 ans. Liev fait toutefois mentir le poète : pour elle, le songwriting n’est pas une plaisanterie. Il ne l’a d’ailleurs jamais été.

Née en Belgique et installée en Bretagne, c’est en effet dès l’âge de dix ans qu’elle compose ses premières chansons, alors qu’elle vient à peine de débuter la guitare.
« J’avais une réelle envie de me produire en public mais, vu mon jeune âge et mon manque d’expérience, j’étais souvent insatisfaite et déçue du résultat. » avoue-t-elle aujourd’hui.
Mais Liev s’acharne, jusqu’à se sentir prête à pousser la porte d’un studio, en l’occurrence celle de Black Horses. Séduite par le souffle et la maturité de ses chansons, l’équipe lui propose de l’aider à peaufiner quelques titres. Ce sont ceux qui figurent sur son premier EP éponyme à paraître chez Last Exit. Quatre chansons tour à tour massives et délicates, rêches et orchestrales, vagabondes et assurées, bref, chargées de ces sentiments ambivalents qui font les adolescences réussies.

Sa page FB