Concert

ASTROPOLIS L’HIVER 24.5 : BUNKER PALACE #2

Electro - EU/FR/ALL/SUE/ES

Pour cette deuxième soirée, le Bunker Palace invoquera toutes les facettes de la house, de la venue-évènement du légendaire Kenny Dope (Masters at Work) au live du duo Session Victim en passant par la signature lo-fi et aventureuse de DJ Seinfeld et les plaisirs dansants du Sonic Crew. Insaisissable et incontournable, la nouvelle recrue d’Infiné, Deena Abdelwahed, agitera ses sonorités captivantes pour une parenthèse d’évasion et une excursion expérimentale avec un de ses premiers live, après la sortie récente de son album Khonnar. Dans le club, place à l’esprit libertaire de « Fréquence Pure » du crew nantais Abstrack : un cocon intimiste de sonorités downtempo tribales et cosmiques.

KENNY DOPE

Kompakt, NovaMute
Moitié du duo Masters At Work, producteur/remixeur de renom et dj légendaire, Kenny Dope est un monument de la house music, tout droit venu de New-York. Avec son binôme Little Louis Vega, ils ont été les producteurs électroniques les plus hyperactifs des années 90-00 et ont imposé une vraie signature musicale en fusionnant hip-hop, disco, house, garage, musiques latines et jazz. Responsables de remixes pour la crème de la pop internationale, de Madonna à Donna Summer en passant par Daft Punk, on leur doit également un catalogue impressionnant de productions cultes. C’est pris sous l’aile du grand Todd Terry que Kenny Dope a fait ses débuts, et lançait son premier groupe, KAOS avant de ne rencontrer son binôme. Après trois décennies à produire, remixer et collectionner les vinyles par millier, Kenny Dope ne cesse de faire danser la planète et sa soif de création et de musique semble toujours aussi insatiable, aux commandes de ses labels Dopewax et Kay-Dee comme de ses dj sets fédérateurs, seul ou avec son partenaire de longue date.

https://soundcloud.com/kenny-dope/sets/hypnotic-15

DEENA ABDELWAHED - KHONNAR LIVE

Infiné
De la fraîcheur, de l’audace et de la radicalité, Deena Abdelwaheed n’en manque pas. Depuis deux ans, cette expérimentatrice hors du commun agite son laboratoire de sonorités avant-gardistes derrière les platines et à la production. Après un EP et être passée par les meilleures cases du circuit électronique mondial, de Boiler Room au Freerotation en passant par Concrete, Unsound et Sonar, la jeune tunisienne signe son 1er album sur Infiné. Synthèse des sonorités club les plus aventureuses et de ses influences orientales, l’insaisissable Deena bouscule les codes de la base music, de la techno et des musiques expérimentales et contemporaines avec Khonnar (prononcez ronnar), une oeuvre accomplie et le manifeste d’une génération qui ne cherche ni à plaire ni à se conformer, qui reprend le contrôle de son identité avec pertes et fracas. Un nouvel ordre mondial de la création qui prend forme, et qui se déploiera sur Astropolis l’Hiver avec un live show saisissant et militant.

session victim live

Delusions Of Grandeur
Et si les chemins qui mènent à Hambourg étaient bordés de palmiers luxuriants et pavés de sable chaud et doux ? C’est ce que l’on pourrait croire à l’écoute des grooves chatoyants et des mélodies torrides que compose Session Victim.
Et si c’est bien tout au Nord de l’Allemagne que se cache ce duo de DJ et compositeurs, leurs influences sont à chercher bien ailleurs, partout dans le monde. D’une passion obsessionnelle pour la soul, le funk, la house et le hip-hop, est né chez Hauke Freer et Matthias Reiling une aisance naturelle pour les grooves scintillants. Au long de leur discographie sans faute, dont « Listen to your earth » est la dernière démonstration, Session Victim n’a de cesse que de crier son amour pour la House soulfull, les rengaines fédératrices gorgées de bonnes ondes. Sur scène, le duo se présente basse à l’épaule et sourire au lèvre. Leurs sets épiques et contagieux sont d’une ardeur à en faire fondre les dancefloor les plus tenaces.

dj seinfeld

Lobster Theremin
Après avoir fait son apparition il y a trois ans sur scène au sein d’une vague de house lo-fi aussi saluée que critiquée, DJ Seinfeld en a tiré son épingle du jeu grâce à une house inventive entre douceurs aériennes, mélodies acid et saturées, incursions breakées ou electro, le tout dopé d’une touche de nostalgie mélancolique et d’un second degré qui lui est propre. Quelques mois plus tard, son premier album, d’une profondeur surprenante, dévoilait une house impeccable et pleine d’émotions, dans la plus pure tradition de ses pairs ainés, le plaçant parmi les producteurs de génie à suivre. En 2018, le suédois continue de nous étonner
avec l’EP « Sakura » sur le label Deep Sea Frequency d’Or:la et un brillant mix de la série DJ Kicks qui affirmait son talent de selector.

ABSTRACK : FRéQUENCE PURE

Après 7 années d’existence, plus de 150 fêtes, afters et festivals organisés à Nantes et au-delà, Abstrack est devenue une institution dans le paysage électronique. Une esthétique libertaire et sans frontière, une soif de découverte sonore et un goût pour les fêtes intimistes sont les ingrédients qui composent les évènements du crew nantais, porté par des artistes comme Vidock, Bloody, DJ Shaman Boil ou Akou Bayo qui viennent aussi de lancer un label. Pour ce Bunker Palace, le collectif exporte sa “Fréquence Pure”, référence aux évènements libres qu’il organise pour transformer le club en un cocon “hippie chill”, une pause rêveuse et cosmique dans leur univers et leurs décorations, au gré d’une programmation downtempo orchestrée par l’Abstrack Sound System.

Sonic Crew

1994, une équipe de doux rêveurs bretons veulent sérieusement en découdre avec la nuit. Ensemble, ils créent leur cité des étoiles, le festival Astropolis. Pour défendre leur événement grossissant, ils désignent Da’Gil, Grolex et Dralbant pour former leur trio de DJs résidents. Le Sonic Crew est né et raconte Brest, la ville, sa musicalité, ses talents. Sa techno. « Rave up ! », disent-ils.

En Savoir +

Page FB du festival Astropolis