Concert

Shannon Wright + ELLIOTT ARMEN

Indie-folk - USA / FR

Cher public,
Nous ne sommes pas encore en mesure de communiquer sur les conditions d’accueil liées à la situation sanitaire, notamment en ce qui concerne le pass sanitaire. Elles seront précisées début septembre. Merci de votre compréhension.

La curiosité est un super défaut : concert à 3€ pour les abonné·es !

L’ardente songwriteuse d’Atlanta Shannon Wright revient à La Carène pour présenter son dernier album ’Providence’, joué intégralement au piano, l’unique allié à sa voix. C’est sans aucune autre protection et sous forme de poèmes que Shannon Wright déclame avec toute la puissance émotive qu’on lui connaît un recueil d’histoires très touchantes et personnelles.
Elliott Armen, jeune auteur-compositeur découvert cette année aux Inouïs du Printemps de Bourges, ouvrira cette soirée et nous fera découvrir sa musique sensible et singulière, où les accords de guitare et de piano se mêlent à sa voix délicate pour créer une atmosphère intime et attachante, ancrée entre terre et mer dans sa Bretagne natale.

SHANNON WRIGHT

"La musique de Shannon Wright est un antioxydant auditif, un bouleversement bienfaiteur, une cure indispensable." Guillaume Nicloux, réalisateur

Après une période consacrée à la composition de la bande originale du film de Guillaume Nicloux (« Les Confins du Monde » - Festival de Cannes 2018), Shannon
Wright est revenue sur le devant de la scène avec ’Providence’. Comme à chaque fois, elle désoriente ; comme à chaque fois, elle publie une pièce majeure enrichissant encore son indispensable discographie. Avec Providence, l’américaine sort l’album qui l’attendait toute sa vie.

© Jason Maris

ELLIOTT ARMEN

Elliott Armen, auteur, compositeur, interprète âgé de 21 ans, a grandi entre Paris et sa terre natale, St-Malo.
Depuis son adolescence, il compose à la guitare et au piano, comme un écho à son attachement et aux paysages qui encerclent sa maison familiale située au bord d’un magnifique estuaire.
Après le lycée, Elliott Armen est parti sillonner l’Europe pendant deux ans.
Travaillant de ferme en ferme, ses hôtes lui ont transmis tout au long de ses voyages, un savoir puisé de la terre nourricière.
Dans ses bagages, ses instruments de musique, son cahier de notes et de quoi enregistrer avec les moyens du bord ses premières chansons.
Aujourd’hui installé dans la maison familiale bretonne, Elliott Armen cultive un terrain en permaculture, redonnant vie à la biodiversité environnante et à cette ancienne maison en pierre qui a marqué son enfance.
Au printemps 2020, Elliott Armen qui a empreinté son nom à celui d’un phare construit en pleine mer à l’extrémité de la Chaussée de Sein, enregistrera ce qui sera son véritable premier album dans un studio niché sur les hauteurs de l’île de Ouessant.
En digne héritier de Elliott Smith, Sufjan Stevens, ou Andy Shauf, le jeune Breton mélange avec une singularité qui lui est propre, les accords de guitare et de piano à sa voix particulière, le tout teinté d’une atmosphère intime et boisée, attachante et intemporelle, toujours ancrée entre terre et mer.
La sortie de son premier album est prévue cet automne.

© Emma Bussat

En Savoir +

Shannon Wright
Elliott Armen