SAMEDI 29 MAI   21h   Le Club  

10/12€ en loc (+ frais), 12/14€ sur place - inclus dans le Pass Découverte - Production La Carène

Soirée T-Rec

Tue-Loup, Versari, Redeye

T-Rec a été créé  à l’initiative de Cyril Bilbeaud (ex-Sloy) et Jean-charles Versari (ex-hurleurs), rapidement rejoints par Serge Teysso-Gay (Noir Désir). Un label militant et pointu, offrant enfin leur place à des projets musicaux hors norme. Le mode de fonctionnement de T-Rec se rapproche de l’artisanat, où la dimension humaine est à la base de la création musicale.
La crise du disque n'a pas épargné cette structure fragile, et pourtant si précieuse. Pour soutenir son travail défricheur, cette soirée lui est dédiée, réunissant trois des groupes qui ont trouvé leur maison chez T-Rec... Tue-Loup, Versari et RedEye. 3 merveilles, à découvrir, en concert, le 29 mai à La Carène. 


 

Tue Loup

Il faut découvrir Tue-Loup, ce groule discret et mystérieux, résistant aux catégorisations, émettant du fin fond de la Sarthe une musique rèche, hypnotique, énergique et fascinante. Tue-loup a une carrière étrange, émaillée d'albums que collectionnent quelques connaisseurs éclairés : La Bancale (1998), La Belle Inutile (1999), Penya (2002), Rachel au rocher (2005) et plus proche, Le goût du bonbon, sorti bien évidemment chez T-Rec fin 2009.

Composé au départ par Xavier Plumas, la voix singulière de Tue-Loup, pour son ami slameur Rom Liteau, le projet aurait pu se résumer à : 2 batteries + 2 guitares + 2 voix. Au micro deux voix donc qui s’échangent des textes d’une poésie trouble plongeant au coeur du mythe de Dracula, c’est-à-dire le romantisme à son origine, avec des caresses à double sens, des baisers empoisonnés, du sang, des montagnes, de l’eau, du sexe, de la vie et de la mort. Pour accrocher les voix, deux guitares, saignantes ou murmurées, elles se mélangent et s’embrasent sans que l’on ne sache plus qui fait quoi. Et pour mener les guitares, deux batteries : côté soleil, Thomas Belhom (Tindersticks) et ses ballets magiques, côté nuit, Thomas Fiancette et ses baguettes tragiques, chacun ajoutant son lot de flûtes, crécelles et autres timbales.Et puis finalement, Tue-loup s’est dit qu’il n’y avait aucune raison de laisser la basse sensuelle d’Eric Doboka en reste. Il est donc venu soutenir l’imagination débridée des deux batteurs fous.
Sompteux, voluptueux, vertigineux, et dérangeant.

LE GOUT DU BONBON - MON VIN DE GARDE from O.H.N.K. production on Vimeo.

Versari

Versari est le projet mené par l’ancien Hurleurs, Jean-Charles Versari. Malgré l’utilisation du patronyme du chanteur pour désigner le projet, Versari est un véritable groupe : Jean-Charles Versari (chant, guitare électrique), avec l’ex-Sloy Cyril Bilbeaud (batterie), Laureline Prodhomme (basse et choeurs) et Olivier Guilbert (guitare électrique). Cela aurait pu se passer à Manchester, San Francisco, Nantes, au fin fond du Minnesota… Finalement cela se passe à Paris : un traité de mélancolie lumineuse et électrique à usage personnel.
Cela se passe idéalement, comme chez la confrérie du spleen élégant : American Music Club, Dominique A, Marc Seberg, Lou Reed, Cocteau Twins, Low, Joy Division... : guitares stridentes scrutant les étoiles, rythmique engourdie qui n’a que ses yeux pour pleurer, voix cotonneuse toujours à deux doigts de l’implosion.
Versari ont un goût prononcé pour les demi-teintes, pour un rock paysagiste, pour la recherche de la lumière dans les tunnels émotionnels les plus sombres. Et surtout un refus de choisir entre la douceur des chansons et la menace du rock.


Redeye

Guillaume Fresneau, du duo rennais Dahlia, prend le nom de Redeye pour cette aventure solo. De son adolescence passée au Texas, il garde un goût prononcé pour la langue originelle du rock, et une culture de la soul, du folk, du blues, de ces chansons qu’on chantonne avec la radio. Il garde aussi une culture du songwriting, passé et moderne citant tant Bob Dylan, Leonard Cohen que Lou Barlow, Stephen Malkmus ou Eliott Smith. Un premier album, This is REDeye, est sorti en 2008, augmenté plus tard d'une nouvelle série de pépites LoFolk.
Pourquoi REDeye ? Ces morceaux sont nés en pleine nuit (d’où les yeux rouges de Redeye ), coupés du monde, comme des berceuses lancinantes qui rattachent à un brin de conscience tout en se laissant aller au sommeil. Pour cet album REDeye s’est imposé un enregistrement avec des moyens limités, faisant le lien entre le LoFi historique et la technologie moderne : tout a été enregistré avec les éléments basiques d’un ordinateur, créant ainsi un genre de LoFi numérique. Un parti pris mis aux services de ballades à la fois brutes et délicates : des genres de croquis sans être des ébauches, des chansons prenantes, romantiques et élégantes.







Pensez à réserver vos billets !
- Office du tourisme à Brest, Magasins Leclerc, magasins U.
- Réseau Billetel : magasins Fnac, Carrefour et Géant, ou par téléphone au 0 892 68 36 22 (0,34€ la minute).
- En ligne : La billetterie en ligne de La Carène, et fnac.com
- Sur place, au Centre info-ressources de La Carène (1er étage) du mardi au samedi de 14h à 18h (17h le soir du concert).
Le soir du concert : ouverture de la billetterie une demi-heure avant le début des concerts.

Pass Découverte
Pour 18€ offrez-vous vos places pour les concerts suivants : Gong Idem Gong le 14/04 ; Programme + Binary Audio Misfits le 15/05 et la soirée autour du label T-Rec avec Tue-Loup, Versari et Redeye le 29/05 ! Le Pass découverte est en vente uniquement sur place au centre info-ressources, du mardi au samedi de 14h à 18h, et sur la billetterie en ligne de La Carène.