Accueil > Agenda > Saison 17/18 > ASTROCLUB : RONE + DNGLS live

Concert

ASTROCLUB : RONE + DNGLS live

+ POING

ÉLECTRO - FR

Le producteur surdoué de l’électronica française revient avec son tout dernier opus Mirapolis. D’album en album, Rone s’est imposé comme le patron d’une certaine électro à la française, dansante mais planante, pointue mais accessible. Pour cette soirée, il sera précédé de DNGLS, nouveau projet de Maxime Dangles, une techno sombre et cinématographique. Poing, projet solo de François Joncour, ouvrira ce bien beau plateau !

[NOUVEAU !] La Carène s’associe à Pledg, nouvelle solution de paiement en groupe : réservez plusieurs places sur l@ billetterie pour votre groupe d’amis et ne payez que la vôtre, chacun sera avisé par mail qu’il peut à son tour régler sa place ! C’est cadeau, 1€ de réduction par billet !Retour ligne automatique
Concrètement, connectez-vous à l@ billetterie de la Carène et notez PLEDG dans le code promo, vous pourrez ensuite accéder au tarif groupé à partir de 2 places.

RONE

En moins de 10 ans, le producteur français Rone s’est imposé comme un acteur majeur de la scène électronique française, grâce à un univers original où la douceur des mélodies peut chavirer à chaque instant dans l’expression libératoire des machines.
Les albums Spanish Breakfast (2009) et Tohu Bohu (2012) ont révélé la sensibilité de ce musicien autodidacte débordant de créativité, d’enthousiasme et de personnalité, tandis que Creatures (2015) a davantage ouvert la voie aux collaborations avec des artistes comme Etienne Daho, Bryce Dessner, Frànçois Marry de François & the Atlas Mountains, Gaspar Claus mais aussi Yael Naïm, Jean-Michel Jarre, etc.
Ancien élève de cinéma, Rone a aussi développé un univers visuel riche et singulier en sachant s’entourer de créateurs inspirés aussi bien pour ses pochettes que pour ses clips. Sur scène, la musique de Rone prend toute son envergure et se vit comme une véritable expérience. Au fil des années, il a su conquérir le cœur du public avec ses lives exceptionnels aux quatre coins du monde, se produisant aussi bien en festivals que dans de grandes salles prestigieuses.
Avec Mirapolis, Erwan Castex ouvre un nouveau chapitre peuplé de rencontres inédites, à commencer par celle avec Michel Gondry à l’origine de la pochette de cet album. En parallèle, il entame une longue tournée durant laquelle le public pourra découvrir ses nouvelles créations et entendre les morceaux incontournables qui ont fait le succès de Rone.

DNGLS

Maxime Dangles dévoile une nouvelle identité avec DNGLS : un alter ego plus sombre et brut, à la fois atmosphérique et captivant, agitant des expérimentations modulaires et odes aussi dansantes que fascinantes. Après une brillante collaboration avec Len Faki l’année dernière, DNGLS a sorti son premier long-format en début d’année, Lukarne, sa vision de l’expérimentation underground avec des machines analogiques, profondément inspiré par les compositeurs des bandes cinématographiques qui le fascinent comme Hans Zimmer. C’est donc à coup de sonorités sombres et mélancoliques que DNGLS transporte au coeur de basslines hypnotiques, entremêlées d’effets discordants d’une qualité éthérée et de textures lisses et subtiles. Projet totalement dédié au live et à la production analogique, l’environnement musical qu’il créé est fait de sons acérés, bruts et saisissants. Cette expérience sonore a déjà séduit de belles scènes comme Astropolis, le Glazart, le Rex, le Trabendo et Les Îlots Electroniques. Armé de son impressionnant modulaire, on le retrouve également au printemps de 2017 sur l’écran de Culturebox pour un épisode de Sequences, série dédiée aux lives électroniques tournée à 360°, tandis qu’à la production, on le retrouvera sur une VA de Chineurs de techno en novembre.

POING

Poing, c’est du Ping-Pong interne. Un jeu de soi avec soi qui provoque des pulsations maritimes, des mélodies du bout de la terre et des grondements continentaux.
Pour préciser un peu plus les choses, rappelons-nous bien qu’une sentence définitive gouverne ce jeu musical : « Une musique sans accord majeur, c’est une piste sans danseur ». Or Poing aime la danse. Sous toute ses formes. Et, aussi, le cinéma, les livres et le mouvement des marées.
Accompagné par La Carène depuis la saison dernière, François Joncour y a mixé son album Prendre des gants, sorti sur le label Karen Koltrane.

samedi 2 décembre 2017
22h30
La Grande Carène

Abonné.e.s : 20€ en loc. (+ frais)
22/25€ en loc. (+ frais)
25/28€ sur place

En coproduction avec Astropolis

Les horaires de cette soirée ne sont pas adaptés aux moins de 16 ans. Les organisateurs se réservent le droit de leur refuser l’entrée.

Je réserve en ligne !

 Autres points de réservations

- Sur les réseaux partenaires : Digitick.com, Ticketmaster et la Fnac.
- Près de chez vous : dans les offices de tourisme, magasins E. Leclerc, magasins Cora, Virgin, Cultura, magasins U et certains bureaux de tabac, Dialogues Musiques (Brest) ou via le Réseau Billetel : magasins Fnac, Carrefour et Géant, ou par téléphone au 0 892 68 36 22 (0,34€ la minute)
- A la Carène : (sans frais de location), au centre info-ressources, le mardi de 16h à 18h et du mercredi au samedi de 14h à 18h.
- Auprès de votre comité d’entreprise ou Inter-CE.
- Le jour même : ouverture de la billetterie une demi-heure avant le début des concerts.

Partenaires

Tsugi

Vous aimerez aussi